La politique de placement des jeunes dans les institutions publiques de protection de la jeunesse

chambre française du 25 février 2020

La Cour des comptes a mené un audit de la politique de placement des jeunes dans les institutions publiques de protection de la jeunesse de la Communauté française. La capacité d’hébergement de ces institutions résulte d’une évolution historique et non d’une évaluation aboutie des besoins du secteur ; il n’est pas satisfait à toutes les demandes de placement introduites par les magistrats. Par ailleurs, le coût d’un placement ne fait pas l’objet d’un monitorage et, alors que les dépenses de personnel représentent la part la plus importante des coûts de fonctionnement des institutions, aucune norme réglementaire ne définit le volume de l’effectif. Enfin, la performance des institutions en matière de scolarisation et de réinsertion familiale, professionnelle et sociale des jeunes est peu analysée.

La politique de placement des jeunes dans les institutions publiques de protection de la jeunesse
Documents