Gestion des absences pour maladie du personnel de l'État fédéral

assemblée générale du 2 mai 2013

En juin 2006, le conseil des ministres réformait la politique de contrôle des absences pour maladie dans l’administration fédérale. Il visait à disposer de chiffres fiables, à intensifier les contrôles et à intégrer ces absences dans une politique de gestion des ressources humaines. Dans son rapport, la Cour des comptes conclut que le système de contrôle mis en place par le SPF Santé publique (Medex) répond à ces attentes. Toutefois, les employeurs publics doivent mieux s’organiser pour renseigner les absences pour maladie à temps. Ces absences ne font par ailleurs pas l’objet d’un suivi systématique. Vu l’efficacité directe limitée des contrôles, la Cour des comptes invite aussi à revoir périodiquement les taux de contrôle.